Qu’est qu’une alimentation sans OGM ?

Publié le : 26 mai 20224 mins de lecture

L’OGM ou Organisme Génétiquement Modifié est un organisme vivant ayant subi des modifications génétiques, lui conférant des nouvelles caractéristiques. Cette technique a été découverte par les scientifiques aux environs des années 1970 et utilisée actuellement dans plusieurs secteurs dont l’agroalimentaire.

L’OGM dans l’alimentation

Les OGM sont utilisés dans l’agriculture, l’élevage et la pêche et les produits industriels qui constituent les principales sources d’alimentation pour les hommes. De protéines étrangères sont transmises aux plantes et seront transférées à l’homme lors de la consommation de ces aliments ou des produits dérivés. Pour l’élevage, ils sont surtout utilisés dans l’alimentation animale qui , pour l’Europe, est principalement importée des États-Unis et Canada, pays grands producteurs d’OGM du monde. Lors de la consommation des animaux « nourris d’OGM », cela peut affecter le consommateur. À part cela, de plus en plus d’ingrédients, d’additifs alimentaires, et d’arômes sont également issus des OGM. Les OGM passent inaperçus dans les secteurs non réglementés.

Le concept des aliments sans OGM

Les OGM ont été, dans un premier temps, étudiés dans un souci d’amélioration des caractéristiques des organismes par ricochet des sélections et des croisements des plantes. Seulement, ce sont les gènes qui sont sélectionnés et croisés. Pour cela, depuis la sélection de la semence et les techniques de production, les OGM prennent sa place.

Parallèlement à cette évolution de la biotechnologie, les consommateurs se questionnent sur les risques de la consommation de ces produits en tant qu’aliment. Plusieurs manipulations, consistant à modifier ce qui est « naturel », a augmenté la suspicion de plusieurs. Des études ont, ainsi, démontré que des possibilités d’allergies ou de toxicité, des résistances aux antibiotiques sont doutées alors, les acheteurs demandent de plus en plus les « aliments sans OGM ».

Reconnaitre les aliments sans OGM

Afin de respecter le droit au libre choix des consommateurs, plusieurs pays tels que la communauté européenne ont adopté des dispositions règlementaires afin de les informer de la présence ou non des OGM de par les étiquetages.

La mention « sans OGM » est valable pour les denrées alimentaires emballées d’origine végétale avec des gènes <0,1 %, les ingrédients d’origine animale « nourri sans OGM » pour un seuil maximal de 0,1 ou 0,9 %, les produits apicoles dont les ruches se situent à plus de 3km. Certains labels permettent, aussi, de reconnaître un ingrédient « sans OGM » tels que quelques labels bio, label rouge. Pour les denrées qui ne sont pas préemballées, les textes requièrent l’affichage à proximité immédiate des denrées de façon claire.

Plan du site